Conseils pour débuter

1)- Comment commencer : seul, en groupe ?
2) Un permis pour végétaliser Paris
3)- Espaces disponibles / mise a disposition de la mairie de Paris (Ouvert a tous)

Avant propos:
Être Incroyables comestibles, c’est avant tout partager.il suffit donc d’échanger des semences, partager ce qui pousse chez soit pour faire parti de notre mouvement.

1) Comment commencer : seul, en groupe ?

Tout abord, si vous avez de la place à votre domicile, vous pouvez commencer par semer chez vous.
Récupérer des graines ou même des plants et n’hésitez pas à les donner/échanger. Pour ceux qui en ont la possibilité, il est même possible de partager un coin de votre balcon/terrasse/jardin avec un voisin ou des amis.

Vous pouvez aussi venir planter vous-même vos plantes dans les différents lieux où sont déjà installés les Incroyables Comestibles. =D
*Les ICP proposent de temps a autre des trocs de semences a différents événements, pensez a en apporter pour les personnes qui débutent. =)

*Organiser un groupe :

  • Pour organiser un rdv, même à 3-4 personnes, c’est très simple et rapide : http://studs.u-strasbg.fr/
  • Pour trouvez une date qui convienne au plus grand nombre (http://framadate.org/)
  • Pensez à mettre un petit message sur le groupe facebook/forum/mail lorsque vous avez une idée, ou que vous installez des plants, pour que les personnes de votre quartier puissent rallier l’équipe !

Trouver un lieu

 

D’expérience, une fois qu’un rdv est lancé, il y a toujours du monde qui vient. Donc même si vous n’êtes que 1 ou 2, n’hésitez pas à proposer une rencontre autour de votre idée, communiquez sur les réseaux sociaux !

Une fois votre groupe créé, il vous faut déterminer votre champ d’action.
Et il serrât peut être utile alors de ce poser les questions suivantes:
-Quelles sont les attentes de chacun ?
-Fonction(s) des participants ?
-Autonomie du groupe ?²
(mais ne vous inquiétez pas, cela se fait souvent naturellement, et sans trop de soucis.
Une fois cela déterminer, différente possibilités s’ouvre a vous:
Repérage des lieux qui vous intéresses:
-Détermination du/des lieux:
Espaces Publique ?

Ou
Privé ?

*Sont considéré comme publique les lieux suivants:
– Rue,
– Jardins publique,

*Sont considéré comme privé (avec plus ou moins d’interlocuteurs):
– Devanture de commerce
– Copropriété (cours/toits/terrasses/)

 2) Un permis pour végétaliser Paris

Avec l’opération « du vert près de chez moi » et le budget participatif, les Parisiens sont nombreux à exprimer leur envie de développer et renforcer la place de la nature dans la ville. Présenté au Conseil de Paris des 29 et 30 juin, le permis de végétaliser est un nouveau dispositif qui permet à chacun de devenir acteur de la végétalisation de Paris.

Si vous rêvez de devenir le jardinier ou la jardinière de votre quartier, le permis de végétaliser est fait pour vous ! Il vous permet de disposer d’un site de votre choix, et surtout, de vous occuper vous-même de ce petit bout de jardin inédit.

Quels types de végétalisation ?

Installer une jardinière au coin de sa rue pour y faire pousser des tomates, investir un pied d’arbre pour y semer des fleurs, faire courir des plantes grimpantes sur un mur, transformer un potelet en installation végétale… Toutes ces interventions participent au projet global de végétalisation de la ville, et fleurissent ici et là dans Paris. Comme dans les exemples ci-dessous :


Lorsque ces projets sont situés sur la voie publique, ils nécessitent une autorisation préalable de la Ville : un permis de végétaliser délivré au porteur de projet pour une durée de 3 ans, renouvelable tacitement.

 

Comment demander son permis ?

La démarche est simple ! Dès la mise en service du dispositif (en juillet), la demande se fera en quelques clics :

  • Déposez votre projet en ligne (toutes vos idées sont les bienvenues) ;
  • Dans un délai d’un mois, vous recevez votre permis ;
  • Un kit de plantation comprenant de la terre végétale et des graines peut vous être fourni sur demande ;
  • Vous signez la charte de végétalisation qui vous engage à utiliser des plantes locales et mellifères favorisant la biodiversité de Paris, à ne pas recourir à des pesticides et à veiller à l’esthétique et à l’entretien de vos plantes et supports ;
  • C’est tout !

Les services municipaux auront un mois pour instruire la demande de permis, au delà de quoi leur avis sera automatiquement considéré comme favorable.
https://api-site.paris.fr/images/71922

Plus d’infos:permis-de-vegetaliser_img-ic2.jpg
http://www.paris.fr/actualites/un-permis-pour-vegetaliser-paris-2689

>> Pour accéder au formulaire, cliquez ici <<

 

Besoin de conseils pour votre projet ?

Quelles espèces de plantes sont les plus adaptées à mon projet ? Un mur végétalisé, est-ce difficile à entretenir ? Comment faire pousser un arbre fruitier en jardinière ? À chaque étape de votre projet, les conseillers de la Maison du jardinage peuvent vous guider. Des fiches pratiques y sont à votre disposition, et les jardiniers présents vous donneront des recommandations personnalisées.

Maison du Jardinage – Pôle ressource Jardinage Urbain
41, rue Paul-Belmondo – Parc de Bercy
75012 PARIS

 

La gestion des pieds d’arbres:

Ex l’association plante et planète : https://www.facebook.com/pages/Plante-et-PlanHYPERLINK « https://www.facebook.com/pages/Plante-et-Planète/36190702157?fref=ts »%C3%A8te/36190702157?fref=ts )

3)- Espaces disponibles / mise a disposition de la mairie de Paris (Ouvert a tous)

Vous aurez sans doute remarqué ces espace plus ou moins rempli remplacent anciennement un arbre ?
Dans la ville de Paris, lorsqu’ils sont aménager comme espace et déterminé par des sorte de barrières en bois, alors, ils sont libre d’être occupé/végétalisé par les citoyens,
et peuvent vite devenir d’incroyables lieu comestibles.
(Sous demande au préalable aux services de la voirie.
Toutefois, il est possible de le faire sans accord, mais vous ne risquerez généralement rien, mais cela reste a vos risques et péril.)

PS: Nous vous conseillons tout de même d’y installer des bacs et de planter de façon hors-sol si du moins pour les comestibles si vous souhaitez qu’ils soient consommé, car la terre de ces lieux n’est pas analyser et certaines plantes sont susceptible d’emmagasiner certaines substances possiblement dans ces terres.

Publicités